Sélectionner une page
Accueil Quotidien Habitat L’habitat au coeur du Projet de Ville

L’habitat au coeur du Projet de Ville


La Ville de La Réole a lancé en 2010 une réflexion stratégique globale pour la revitalisation de son centre-ville. Celle-ci est basée à la fois sur des problématiques d’aménagement, d’urbanisme, de circulation, d’accès à la ville, de stationnement, d’organisation de ses pôles d’activités touristiques, administratifs et de services, mais surtout de traitement, d’amélioration et de revitalisation de l’habitat pour accueillir dans de meilleures conditions les habitants de La Réole, mais aussi pour accueillir de nouvelles populations.

Ainsi au travers de cette réflexion, la Ville de La Réole a mis l’accent sur les problématiques de logement et d’habitat du centre bourg au niveau du mal logement et de l’habitat indigne, insalubre, voire en péril, en réalisant une analyse fine sur trois îlots identifiés comme prioritaires, de par leurs situations en entrée ou en cœur de la ville, mais aussi de par la concentration de problématiques liées à l’habitat indigne et le mal logement.

Au-delà du centre-ville et de ces trois îlots (îlots Lamar, Marmory et Libération), l’étude a démontré la nécessité d’agir plus globalement sur l’ensemble de la commune sur ces thématiques de mal logement et de l’habitat indigne, et de s’organiser sous forme d’un Pôle Communal de Lutte contre l’Habitat Indigne et le Mal Logement.

C’est pourquoi la ville a réuni dès 2011, un ensemble des partenaires afin de définir les modalités de création et de fonctionnement de ce pôle communal. Ce partenariat est renouvelé sur la période 2023 – 2025.

En effet, la ville de La Réole souhaite poursuivre une action coordonnée, cohérente, suivie, pour la plus grande efficacité possible, de lutte contre l’habitat indigne et le mal logement.

Sur le volet incitatif :

La ville de La Réole mène avec la Maison de l’habitat et de l’énergie un nouveau programme d’Opération Programmée d’amélioration de l’Habitat et de l’Énergie. Sur un périmètre du centre ancien élargi, les administrés peuvent mobiliser des subventions de l’Etat, de l’Anah, du Département et des collectivités locales pour la réhabilitation de leur logements (sortie d’insalubrité, rénovation énergétique, adaptation au grand âge etc.)

En parallèle, la ville de La Réole a mis en place en 2018 le dispositif d’autorisation de mise en location (Loi ALUR 21 décembre 2016) sur le périmètre du centre ancien élargi. Ce dispositif permet de dresser un inventaire supplémentaire relatif à l’offre locative sur la commune. A la fin de l’année 2022, pas moins de 400 dossiers étaient instruits.

Sur le volet coercitif :

Des procédures de résorption de l’habitat ancien dégradé sont mises en place afin de requalifier le bâti : abandon manifeste, déclaration d’utilité publique, arrêtés de mise en sécurité, Opération de Restauration Immobilière. L’objectif est de contraindre les propriétaires à réaliser des travaux ou, à défaut, de procéder à des mesures d’expropriation.

Face à cette politique de renouvellement urbain, les premiers résultats sont encourageants et tendent à équilibrer l’offre locative toujours nécessaire et le mise sur le marché d’immeubles accueillant de nouvelles familles propriétaires.

Dernière mise à jour de la page : 6 janvier 2023 à 16h07

Aller au contenu principal