La Réole 2020

Pour relever le défi d’une nouvelle ruralité, le projet La Réole 2020 s’est attaché à relire, valoriser et réinventer les qualités de notre cité millénaire en intégrant les dimensions les plus récentes et innovantes de l’aménagement durable.

Il s’agit pour la commune de s’adapter à l’accueil de nouveaux arrivants, dynamiser l’économie du milieu rural et proposer une ville pour tous en développant les qualités qui caractérisent le monde rural.

Cette nouvelle ruralité est aussi le terrain fertile à toutes les expressions de la culture et de la citoyenneté. Les démarches de concertation accompagnant le projet « La Réole 2020 » en sont l’expression.

Le projet de ville

Le projet « La Réole 2020 » a pour objectif de stopper le déclin du centre-ville en permettant à la ville de redevenir une ville attractive, fière de son patrimoine historique et ouverte aux innovations de son époque.

Début 2010, la commune de La Réole et ses élus ont souhaité rassembler les habitants autour d’un nouveau projet de ville structuré autour de son patrimoine et ont confié à une équipe pluridisciplinaire (architectes, urbanistes, aménageurs, communicant, paysagiste, économistes, spécialiste de la circulation, du logement, du tourisme, du développement social, urbain et économique…) la mission de l’aider à le définir.

Le label « Ville d’Art et d’Histoire » en est l’élément fédérateur dans la mesure où il sublime le projet et apporte un gage de qualité.
« La Réole 2020 » comprend plusieurs dimensions qui doivent être appréhendées comme les piliers d’un projet urbain d’ensemble. Trois pôles ont été définis à partir de sites à haute valeur symbolique aux yeux des habitants :

> Un pôle historique autour de l’ancien hôtel de ville, à mettre en relation avec les maisons médiévales à pans de bois et l’hôtel Peysseguin tout proche, site du futur centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine.

> Un pôle culturel emblématique autour du prieuré des Bénédictins, représentant des capacités importantes et une situation exceptionnelle, en balcon sur la Garonne. Le prieuré des bénédictins et l’ancienne gendarmerie attenante accueilleront médiathèque, salles de conférences, d’exposition et de spectacles.

> Un pôle de services autour de la place de la Libération, très lisible et très accessible. Transformer le prieuré des bénédictins nécessite de déplacer le pôle administratif actuel sur cette place centrale. Un important ensemble immobilier, appelé « Super 2000 », permet ce transfert au plus près des commerces du centre-ville et la revitalisation de ce secteur.

La restructuration du centre-bourg est également renforcée par des actions combinées d’aménagement des espaces publics et des principaux itinéraires, et d’une refonte du plan de circulation et de stationnement.

La réflexion menée dans le cadre du projet de ville « La Réole 2020 » a permis d’aboutir à un projet fédérateur, novateur dans sa démarche et transversal, reconnu par tous.

Les projets en cours de réalisation

L’ascenseur : liaison urbaine entre les quais et le centre ancien patrimonial

L’amélioration de l’accessibilité au centre ainsi que l’accueil des usagers sont déterminants pour inventer de nouvelles pratiques de mobilité. Cette démarche doit permettre l’émergence de lieux de vie et des rencontres de qualité, en garantissant la cohabitation de tous les modes de déplacements. Il ne s’agit pas d’exclure la voiture, mais de rééquilibrer son usage en donnant la priorité au confort et à la sécurité des usagers les plus vulnérables.
Ainsi, en se fondant sur la stratégie de recomposition urbaine en 3 pôles, il était fondamental de combiner cette stratégie par un réaménagement des espaces publics et des principaux itinéraires.
La création d’une liaison entre la « ville basse » (quais/entrée de ville) et la « ville haute » (centre ancien au niveau du Prieuré des Bénédictins) permettra ainsi de rendre la ville accessible (aujourd’hui difficile compte tenu de la topographie du centre ancien) et de créer un point d’animation dans la scénographie de la découverte de la ville. Cette liaison concourra de manière plus globale à l’attractivité de la ville.

Le projet d’habitat participatif par recyclage foncier

Le projet de la rue du Loup est un projet phare du projet « La Réole 2020 ». Des perspectives insufflées par l’association Babayagas, est née une dynamique d’expérimentation de nouveaux modes et de nouvelles formes d’habiter. Terreau d’une nouvelle manière de vivre ensemble en centre ancien en créant un lieu de vie alternatif, solidaire et intergénérationnel, ce projet d’habitat participatif accueillera un groupe d’habitants partageant les mêmes valeurs.
La Ville de La Réole, confiante en l’avenir, soutient les capacités à innover, à faire preuve d’intelligence sociale et dépasse les inégalités en engageant le pas à une mixité heureuse.

Le réaménagement urbain et commercial

Face à l’implantation de grandes surfaces commerciales en périphérie et à la concurrence des pôles voisins (Langon et Marmande), la place de la Libération et la rue Armand Caduc (rue commerçante principale historique du centre-ancien), ont vu leur fréquentation chuter depuis une vingtaine d’années.
Afin de maintenir et soutenir les petites entreprises et de redonner sa fonction commerciale à la rue Armand Caduc, il convenait de repenser les espaces privés et publics pour rendre plus agréable et attractive la pratique de cette rue dont l’entrée s’effectue par la place de la Libération.
Requalification de la voirie, végétalisation et piétonisation de la rue, traitement des liens stationnement/commerces et signalétique, charte d’enseignes et de façades, réhabilitation des façades, programme incitatif à la rénovation des vitrines commerciale… Après plusieurs années d’études préalables, les travaux d’aménagement peuvent commencer !

Voir plus loin !

Le XXIe siècle lance à la ville et à ses habitants le pari de s’adapter aux enjeux économiques, énergétiques, environnementaux et sociaux.

Moins d’énergie mais plus de mobilité, plus d’ouverture au monde et plus de solidarités, moins de quantités mais plus de qualité… Certainement une nouvelle manière de vivre.
Notre ville a déjà anticipé.

Depuis quelques années, en s’appuyant sur son patrimoine exceptionnel, la municipalité de La Réole a mis en chantier la revitalisation de son cœur de ville à travers son projet de Ville La Réole 2020.
Des projets divers et hétéroclites ont pu être mis en œuvre. Il faut maintenant aller plus loin !

Démarches participatives et concertations

La première réunion publique sur La Réole 2020 s’est tenue en mairie le mardi 9 novembre 2010 en présence d’une centaine de personnes.

L’équipe de professionnels travaillant sur le projet a présenté un diagnostic sans concession, appelant de nombreuses réactions de l’assistance. Les thématiques abordées ont motivé un projet d’envergure auquel les réolaises et réolais ainsi que les forces vives du territoire ont été associés.

Le travail de concertation s’est prolongé autour d’ateliers participatifs de travail thématiques.

Les ateliers ont été menés sur le modèle de tables rondes, où chacun a pu s’exprimer librement, sur
un des trois thèmes émanant des discussions de la réunion publique :

1. Comment organiser la ville autour des pôles Chaigne – Libération – Prieuré ?
2. Comment faciliter les déplacements et le stationnement en centre-ville ?
3. Comment mettre le patrimoine de La Réole au service du développement touristique ?

Le travail mené par les citoyens a permis d’identifier les projets prioritaires et les idées originales à mettre en œuvre à La Réole. Les cabinets d’études ont pu ainsi travailler sur différents des scenarii présentés au cours de réunions publiques.

Vivre la Réole, Ville d'art & d'histoire.
Lettre d'information :
Vous vous intéressez à la réole ?
Dites le nous !