Chères Réolaises, chers Réolais,

L’époque des vœux est normalement une période qui nous permet de nous réunir dans la fraternité, autour d’un repas ou autour d’un verre et d’une galette. L’épidémie qui a sévi pendant une grande partie de l’année 2020 n’a malheureusement pas été éradiquée et c’est elle qui nous contraint à restreindre ces moments festifs en ce début d’année 2021. Ainsi le repas des aînés, le repas du personnel, les vœux à la population ne peuvent pas avoir lieu dans leur forme habituelle, ce que je déplore comme vous. La Covid continue donc à nous mettre à l’épreuve. Nous avons résisté, et nous continuerons à résister.

Nous avons résisté collectivement ; d’abord, grâce au personnel municipal qui a su incarner le service public et sa continuité durant l’ensemble de cette période de crise. Je tiens ici à lui rendre hommage.
Nous avons résisté collectivement et individuellement parce que nous nous sommes entraidés. Nous n’avons jamais oublié d’aider ceux qui en avaient le plus besoin. Comme toutes les épreuves que nous traversons, celle-ci révèle ce que nous sommes et ce que nous voulons. Dans ces moments difficiles pour tout le monde, la fraternité dont ont fait preuve le personnel municipal, les bénévoles des associations et dans la plus grande discrétion, un si grand nombre de Réolais, cette fraternité n’est pas restée un simple mot tiré de la devise républicaine. Elle est plus que jamais une nécessité d’action.

Il n’en demeure pas moins que les effets de la crise sur les plans sanitaires, économiques, sociaux et culturels sont profonds et que ces effets ne vont pas s’effacer dès l’année 2021.

Cette épidémie nous a empêchés de fréquenter nos bars, nos restaurants, notre salle de cinéma. Elle nous a privés d’une vie sociale. Ici comme ailleurs, elle a accentué les difficultés chez les plus fragiles. Et que dire sur la situation de notre jeunesse qui paie un lourd tribut à la pandémie ? Certes moins touchée sur le plan sanitaire que ses aînés, elle souffre davantage des conséquences sociales, culturelles, économiques ou matérielles.
Nos restaurateurs et nos commerçants ainsi que certains artisans et PME sont soumis à rude épreuve.
Le monde culturel est gravement touché.
Ce bilan, il faut avoir le courage de le regarder en face. Il faut aussi avoir la lucidité de comprendre que la crise n’est pas passagère et qu’au bout du compte, la vie d’après ne sera pas la même.

Alors plutôt que de céder à la peur et au découragement, je vous propose de saisir cette situation inédite pour bâtir un nouvel espoir autour de projets concrets. Notre ville est à un moment charnière de sa longue histoire ; il faut saisir le moment.
Nous pouvons, ensemble, relever ces défis pour faire de La Réole :

– Une ville où chacun trouve sa place, quel que soit son parcours, grâce aux mesures de solidarité municipale : ne laissons personne au bord du chemin.

– Une ville dynamique, au sein de laquelle les actifs savent qu’ils peuvent compter sur l’écoute, le soutien et les projets des élus.

– Une ville vivante et attractive, où les multiples associations, soutenues par des initiatives publiques, organisent dans l’élan collectif un vie culturelle ouverte à tous.
– Une ville apaisée, favorisée par sa dimension et sa situation géographique en même temps que par une vigilante fraternité.

– Une ville à l’environnement préservé. Dans ce domaine, les mesures que nous prenons ne peuvent évidemment pas suffire à améliorer significativement l’évolution globale, mais elles contribuent à rendre plus vivable notre voisinage. Elles contribuent à faire prendre conscience de la gravité de cette situation, aspect d’autant plus d’actualité que la covid 19 est aussi le résultat des dégâts sur l’environnement.

– Une ville où la parole de chacun est écoutée. Nous écouterons ce que vous avez à dire sur notre ville et ce que vous voulez pour elle. C’est le cap que j’ai fixé à notre équipe municipale.

Si nous sommes capables, tous ensemble, de construire cet avenir dans la situation de crise que nous traversons, nous pourrons en être fiers. Puisse l’année 2021 nous permettre d’avancer dans cette direction !

En vous présentant mes meilleurs vœux pour cette année 2021, je souhaite vous exprimer mon inébranlable confiance dans l’avenir, dans notre capacité collective à dépasser nos inquiétudes et nos difficultés. Et n’oubliez pas de prendre soin de vous et de vos proches.

Bruno MARTY, maire de La Réole

Vivre la Réole, Ville d'art & d'histoire.
Lettre d'information :
Vous vous intéressez à la réole ?
Dites le nous !