Cette page est actualisée au fur et à mesure que les informations nous parviennent.
Revenez la consulter régulièrement, ou bien suivez nos réseaux sociaux (Facebook) EN CLIQUANT ICI

S’informer des mesures et recommandations génériques concernant le #COVID-19 EN CLIQUANT ICI

 

Voici les principales mesures prises par le gouvernement afin d’aider la population dans cette période de confinement.

 

ACCOMPAGNEMENT LIE A LA GROSSESSE ET A L’ACCOUCHEMENT

Le gouvernement a annoncé aujourd’hui la possibilité pour les sages-femmes de réaliser trois actes à distance et pris en charge à 100 % par le biais de la télémédecine :

  • L’entretien prénatal précoce à partir du premier trimestre
  • Les sept séances de préparation à la naissance
  • Le bilan de prévention

Ces consultations à distance sont prises en charge à 100% par l’assurance maladie afin de lever toutes difficultés financières pour les patientes et simplifier les contraintes administratives des professionnels de santé en cette période.

Les conditions de délivrance des arrêts de travail ont par ailleurs été assouplies pour les femmes enceintes au 3e trimestre de grossesse, considérées comme des personnes « à risque » par le Haut conseil de la santé publique (HCSP). A ce titre, depuis le 18 mars 2020, elles peuvent bénéficier d’un arrêt de travail directement établi par l’assurance maladie à la demande de la patiente, via le téléservice pour une période de l’épidémie.

Télé service accessible sur le officiel de l’Assurance Maladie EN CLIQUANT ICI

 

 

PENSIONS ALIMENTAIRES ET CONFINEMENT

Les parents qui ne perçoivent pas correctement la pension alimentaire fixée légalement mais aussi tout parent qui du fait de difficultés financières ne pourrait pas assurer correctement le versement de cette pension alimentaire doivent saisir l’agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaire (ARIPA) via leur caisse d’allocations familiales ou Caisse de mutualité sociale agricole. L’ARIPA pourra si besoin verser une allocation de substitution à la pension alimentaire (l’allocation de soutien familial ou ASF, d’un montant de 115€) à tout parent isolé et se charger du recouvrement de l’impayé.

Toutes les informations sont disponibles sur :

  • Le site de la CAF EN CLIQUANT ICI (pour les allocataires relevant des CAF)
  • Le site de la MSA EN CLIQUANT ICI (pour les allocataires relevant de la MSA)

 

Compte tenu de la situation épidémique et des mesures de confinement, le versement de l’ASF aux familles monoparentales récemment séparées et n’ayant pas encore de titre exécutoire de pension alimentaire est prolongé de 4 mois.

 

 

COMPLÉMENTAIRE SANTE SOLIDAIRE (CMU-C), ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE SANTE & AIDE MÉDICALE D’ÉTAT (AME)

Les droits des bénéficiaires de la Complémentaire Solidaire, avec et sans participation, arrivant à échéance entre le 12 mars et le 31 juillet 2020 sont prolongés de 3 mois.

Les contrats « Aide au paiement d’une complémentaire santé » (ACS) qui expirent entre le 12 mars et le 31 juillet 2020 sont prolongés de 3 mois à compter de leur date d’échéance.

Ces contrats prolongés respecteront les mêmes conditions tarifaires qu’actuellement et les bénéficiaires auront accès au même montant d’aide que ceux auquel ils ont droit aujourd’hui.

Similairement, pour les bénéficiaires de l’Aide Médicale d’Etat (AME), leurs droits arrivant à expiration entre le 12 mars et le 1er juillet sont prolongés de trois mois à compter de leur date d’échéance.

Les conditions de délivrance sont adaptées afin de tenir compte du fonctionnement perturbé des caisses d’Assurance Maladie du fait des mesures d’isolement. Ainsi l’obligation de dépôt physique des primo-demandes est suspendue jusqu’au 31 juillet 2020.

 

 

 

AIDES DISPENSÉES PAR LA CAF

La CAF met en œuvre une stratégie de maintien des droits actuels afin qu’il n’y ait pas de rupture de droits pour les allocataires qui n’auraient pas été en mesure de faire leurs démarches dans les temps.

Vous bénéficiez de l’Aah, de la Prime d’activité ou du RSA et vous n’êtes pas sûr de ce qu’il faut faire ?

Tous les allocataires qui doivent faire maintenant ou prochainement une déclaration trimestrielle de ressources sont encouragés à le faire par internet. Cependant, toute personne dans l’incapacité de renouveler sa déclaration trimestrielle percevra automatiquement les prestations auxquelles elle avait droit jusqu’alors.

Sont en particulier concernés :

  • Le revenu de solidarité active (RSA)
  • L’allocation adulte handicapé (AAH)

Par ailleurs, les droits à l’allocation adulte handicapé (AAH) et à l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) qui arriveraient à échéance au 31 mars 2020 seront automatiquement prorogés de six mois.

Enfin, les modalités d’ouverture de nouveaux droits sont simplifiées.

 

RETROUVER UN TABLEAU RÉCAPITULATIF DES AIDES EN CLIQUANT ICI

AIDES SPECIFIQUES JEUNES PRECAIRES de 200 €

Elle sera versée début juin :

  • Pour les étudiants ayant perdu leur travail ou leur stage
  • Aux étudiants ultra-marins isolés n’ayant pas pu rentrer chez eux

Et mi-juin aux jeunes de moins de 25 ans, précaires ou modestes, qui touchent les aides au logement.

 

 

VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE A CHANGÉ ?

Si vous êtes contraint(e) au chômage partiel en raison d’une impossibilité de travailler, vous n’avez pas de démarche à réaliser auprès de votre CAF.

Si vous avez perdu votre emploi, vous devez vous inscrire au chômage et en informer votre caisse depuis votre espace « Mon Compte », rubrique changement de situation.

Enfin, si votre activité professionnelle s’est très fortement réduite en raison du confinement, vous avez peut-être droit au Rsa ou à la Prime d’activité pour compléter vos revenus. N’hésitez pas à faire une demande, directement en ligne.

 

 

SI VOUS CONNAISSEZ DES DIFFICULTÉS FINANCIÈRES 

Des aides financières individuelles peuvent toujours être mobilisées pour permettre aux familles de faire face à des difficultés financières ponctuelles liées à des changements de situation personnelle, familiale et professionnelle.

Comment effectuer mes démarches auprès de la CAF ?

Pour leurs démarches, les allocataires sont invités à privilégier les solutions suivantes :

  • via L’espace « Mon Compte » du site caf.fr, accessible 24h/24, 7j/7 ;
  • ou via L’application mobile « Caf – Mon Compte », disponible gratuitement. Ils peuvent également contacter les conseillers par courriel : si Je suis allocataire : espace Mon compte > Contacter ma Caf > Envoyer un courriel ; si Je ne suis pas encore allocataire : rubrique Ma Caf > Contacter ma Caf > Envoyer un courriel.
  • Pour les cas urgents ou pour les publics éloignés du numérique (par manque d’équipement ou par difficulté à l’utilisation) et seulement dans ces cas, un conseiller est joignable par téléphone, au 0810 25 83 10 (0,06€/min + prix d’un appel local)pour joindre un conseiller Caf, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h.

Les allocataires et partenaires peuvent retrouver les questions les plus fréquemment posées sur le caf.fr grâce à une foire aux questions spécialement créée. Rendez-vous sur la FAQ dédiée au COVID-19.

 

Les aides aux personnes en situation de handicap

L’ordonnance gouvernementale prolonge également les droits et prestations bénéficiant aux jeunes et adultes en situation de handicap pour une durée de 6 mois. Et ce, sans nouvelle décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) ou le cas échéant, du président du Conseil Départemental.

Ces dispositions sont applicables aux bénéficiaires des droits et prestations suivants :

      • L’allocation aux adultes handicapés, et le complément de ressources
      • L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé et ses compléments
      • La carte mobilité inclusion
      • La prestation de compensation du handicap

Tous les autres droits ou prestations relevant des commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) statuant au sein des MDPH (orientation scolaire, en termes d’établissement ou de service social ou médico-social, reconnaissance de la qualité de travailleurs handicapées etc.) sont prolongés pour une durée de 6 mois.

Le montant des prestations sera réexaminé ensuite à l’issue de ce délai de 6 mois, y compris pour la période écoulée à partir du 25 mars 2020 (jour de l’entrée en vigueur de l’ordonnance).

L’accueil physique à l’immeuble Gironde Égalité où se situe la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) ainsi que les accueils physiques sur les territoires sont fermés depuis le lundi 16 mars.

La plateforme téléphonique reste accessible au 05 56 99 66 99.

Mais nous vous invitons, en cas de difficulté, à adresser un mail à accueil-autonomie@gironde.fr en indiquant vos coordonnées (identité, numéro de téléphone) ainsi que le motif de votre sollicitation.

 

Vous êtes demandeur d’emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous touchez des allocations chômage, vous continuez à toucher vos ARE pendant la crise. Vous devez cependant continuer à vous actualiser en ligne ou par téléphone.

Si vous arrivez en fin de droit entre mars et juillet 2020, vous pouvez prétendre à une prolongation de ces droits.

Enfin, les démarches pour bénéficier de l’allocation spécifique de solidarité (ASS) sont simplifiées pendant toute cette période (voir les prestations Pôle emploi pendant la crise du Covid-19).

Pour vous actualiser :

  • Vous pouvez vous actualiser en ligne sur le site de pôle emploi EN CLIQUANT ICI
  • Vous pouvez vous actualiser par téléphone en composant le 3949 (emploi, 7 chiffres et une lettre) et de votre code personnel.

La dégressivité des allocations chômage est suspendue jusqu’au 31 mai 2020.
Les droits à indemnisation des demandeurs d’emploi arrivant à épuisement au cours de la période de crise sanitaire, dans une période allant du 12 mars au 31 mai 2020 sont prolongés.

Vous trouverez toutes les informations correspondant à votre situation, les mesures relatives à l’allongement de la période de référence et les conditions d’ouverture de droits en cas de démission.

 

Si vous êtes étudiant ou avez un enfant étudiant

Toutes les aides financières du Crous (bourses sur critères sociaux, aide au mérite, aides spécifiques d’urgence, aide à la mobilité, etc.) sont maintenues pendant la crise liée à l’épidémie.

Par ailleurs, si vous souhaitez faire votre demande de bourse pour la rentrée 2020, le calendrier initial n’est pas impacté par la crise. Vous avez donc jusqu’au 15 mai pour faire votre demande.

Pour vous guider :

Le service social effectuera une veille sociale et les assistantes sociales seront joignables exclusivement par email : service.social@crous-bordeaux.fr

Le Crous offre aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur de l’académie de Bordeaux des consultations gratuites avec les psychologues de l’association Apsytude par visioconférence.

Pour toutes informations concernant le Crous de Bordeaux, rendez-vous sur le site du CROUS EN CLIQUANT ICI

Enfin, retrouvez toutes les informations gouvernementales concernant la vie des étudiants mises à jour EN CLIQUANT ICI

 

 

Vivre la Réole, Ville d'art & d'histoire.
Lettre d'information :
Vous vous intéressez à la réole ?
Dites le nous !